Le Blog de Freeman Kossi Nyuiadzi
  • facebook

L'agent sportif est une personne qui, à titre occasionnel ou habituel et contre rémunération, met en rapport les parties (joueurs et clubs) intéressées à la conclusion d'un contrat rémunéré de joueur de football. Il doit être titulaire d'une licence d'agent sportif. Voilà pour la définition stricto sensu de la FIFA d’un métier très opaque. Mon rôle va au-delà d’une simple intermédiation entre un club et un joueur. Le métier d’agent sportif consiste à conseiller les joueurs dans la gestion de leur carrière. C'est-à-dire trouver un club pour nos joueurs et négocier leur transfert et/ou renégocier leur contrat. Cela implique d’être en contact permanent avec les clubs et avec nos joueurs. Nous sommes donc des intermédiaires entre les joueurs et les clubs. Par ailleurs, il y a aussi de l'accompagnement juridique, patrimonial ou fiscal, une assistance au quotidien ou encore la gestion des partenariats et sponsorings. C’est un travail de 7 jours sur 7, ensuite il faut être disponible pour ses joueurs. Il y a une dimension très humaine dans ce métier par la relation qu’on développe avec le joueur au fil du temps. Je dois être présent dans les bons moments et dans les mauvaises.


Pour exercer ce métier, il faut passer un examen auprès de la fédération nationale du sport concernée en vue d’obtenir une licence professionnelle. L’examen comporte une épreuve générale commune à toutes les fédérations sportives affiliées à la FIFA avec des questions en matière de droit, sociale, fiscale, gestion, comptabilité et d’assurance ainsi qu’une épreuve spécifique à chaque fédération avec des questions relatives à la législation et à la réglementation en vigueur vis-à-vis des activités physiques sportives et sur les connaissances du candidat en matière de réglementation de la fédération du sport en question. Pour réussir l’examen le candidat doit obtenir la moyenne dans les deux parties. Le milieu est fermé aux nouveaux agents de joueurs, même avec la Licence, seules les personnes ayant un grand réseau relationnel et des connaissances dans le milieu arrivent à percer. En général les clubs travaillent toujours avec les mêmes agents et beaucoup d'entre eux sont d’anciens sportifs de haut niveau.


Ils existent 2 types de rémunération pour les agents de joueurs : -Une commission comprise entre 0 et 10% du salaire brut annuel du joueur. Exemple un joueur gagnant 100 000 € par an, son agent recevra 10 000€ multiplié par le nombre d'année de contrat signé. En moyenne, la rémunération d’un agent de joueur varie entre 5 et 7% du salaire brut du joueur dont il est en charge. -Lorsque le joueur change de club, l’agent peut toucher une commission de transfert, qui s’élève à un pourcentage sur montant du transfert s’il a signé au préalable un contrat de mandat de recherche de joueur.


Le trésor des clubs professionnels résident dans leurs pépinières communément appelé centre de formation. Vocable connu par les jeunes garçons et les aficionados du football. Mais qu’est-ce qu’un centre de formation ? Les centres de formation sont des entités privées. Ils ont été créés au début des années 1970 à l’initiative de Georges Boulogne. Leur but est de préparer les jeunes joueurs de 15 à 20 ans aux exigences du football professionnel. Pour atteindre cet objectif, des installations sportives adéquates sont mises à leur disposition, ainsi que des éducateurs et un encadrement médical de qualité. Le but n'est pas seulement de former des footballeurs, mais aussi des hommes.


Le mois de mai est arrivé et de nombreux joueurs amateurs ou professionnels de football se demandent encore de quoi leur avenir sera fait. Si tel est le cas, sachez qu’un agent sportif peut vous aider à trouver un club en lien avec vos qualités sportives. Chaque année, c’est la même rengaine, la saison se termine et beaucoup de joueurs voient leur contrat de travail prendre fin. Ceux-ci se demandent alors comment trouver un club. Si vous êtes dans cette situation, sachez que chercher un agent sportif licencié ne demande pas des heures d’investissement. En effet, le site de la FIFA à la rubrique agent de joueurs propose une liste complète des coordonnées des agents sportifs disposant de la licence pour exercer cette activité. Vous n’avez alors qu’à tenter de les appeler sur leur numéro de téléphone professionnel ou de leur adresser un mail. Cette seconde manière de faire semble d’ailleurs la meilleure puisque la majorité des agents sportifs désirent que vous leur adressiez un mail avec votre lien vidéo, CV sportif et les coordonnées d’une ou plusieurs personnes référentes (anciens entraîneurs la plupart du temps). L’agent sportif reviendra alors vers vous s’il juge que votre profil sportif est susceptible de l’intéresser et qu’il peut vous aider à bâtir une carrière sportive. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à multiplier les pistes, tous les agents ne recherchent pas le même type de profil et ce n’est pas parce qu’un agent déclinera votre proposition de collaboration que tous en feront de même… Bien entendu, je vous invite à débuter vos recherches d’agent en proposant votre profil à Kossi Freeman NYUIADZI, un agent sérieux reconnu pour son professionnalisme et sa mobilité. Vous pouvez le joindre par mail à l’adresse neokortexpromotion@free.fr


Les médias s’insurgent régulièrement contre les salaires indécents des joueurs de foot et on peut comprendre que le français moyen trouve anormal de gagner des millions pour courir après un ballon. Il ne faut cependant pas oublier que les footballeurs ne s’appellent pas tous Chriatiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic ou Lionel Messi et que la majorité est loin d’être millionnaire. Il est évident que les salaires des plus grands joueurs de Ligue 1 atteignent des sommets vertigineux mais il ne faut pas oublier que cela ne concerne qu’une minorité des footballeurs. D’autant plus que le football ne se limite pas à la Ligue 1. En France, la majorité des footballeurs évoluent dans les divisions inférieures où les salaires sont bien plus raisonnables voire faibles. Mais vivre avec un simple SMIC ou cumuler avec un poste à temps partiel n’arrête pas les centaines de joueurs des championnats amateurs qui tiennent avant tout à jouer. Il faut également tenir compte d’une chose importante dans les salaires des footballeurs : ceux-ci arrêtent leur carrière autour de 32 ans et la source de leurs revenus se tarit brusquement. D’où l’intérêt pour eux de bien gérer leur salaire et surtout d’anticiper leur reconversion pour ne pas se retrouver en difficulté pour la suite. Il faut donc prendre de la distance avec ce que l’on peut lire dans les média. Il ne faut pas faire l’amalgame parmi tous les joueurs de football qui ont des trains de vie bien différents et ne pas oublier que le même phénomène se produit dans les autres sports et qu’un Usain Bolt n’a par exemple rien à envier aux grands noms du football.

Ask Question

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*

*